Publié dans Le coin de Claire

Soyez fiers, ça fait du bien !

Je suis fière. Fière de moi, oui, de ce que j’accomplis, de ce que je fais, de ce que je suis, fière de moi, mais aussi fière des autres. De mes proches, ma famille, mes amis. De mon frère, qui est premier de sa classe dans une matière où il partait avec un an de retard. De ma soeur, quand elle monte sur scène devant tout un public pour jouer de la musique, du haut de ses dix ans. Je suis fière de mes proches parce que, tous, ils ont quelque chose de spécial, une qualité, un don qu’ils développent, ou qu’ils peuvent développer. Parce que ce sont tous des personnes fabuleuses. 

Et quelque part, être fier des autres et pas seulement de soi, c’est important. Se réjouir pour les autres, pour leurs réussites, c’est ce qui fait la joie d’un groupe. C’est peut-être ça, la solidarité, être fier des autres. Parce que pour être fier des autres, il faut d’abord leur prêter attention. On ne peut pas remarquer les exploits de ses proches si on vit centré sur soi-même. 

Être fière de mes proches, c’est une des plus belles choses que j’aie jamais ressenti. Cette sensation d’euphorie, de chaleur au creux du ventre, de partage aussi… Cette sensation qui vous rappelle que les gens sont géniaux.

Alors, prenez le temps d’y penser. De vous rappeler que vous êtes entourés de gens géniaux.

Et soyez-en fiers.

Publié dans Le coin de Claire

Le monde est beau

Le monde est beau. Le monde est compliqué, le monde est inquiétant, le monde est effrayant mais le monde est beau. Vous me trouvez naïve, niaise, vous pensez que je vis dans mes rêves, que j’ai tort mais moi j’y crois. J’y crois parce que malgré la douleur, la solitude et la violence, il y a encore des raisons de sourire, de dire ces simples mots : “c’est beau”. Des gouttes de pluie sur les feuilles d’un buisson, c’est beau. Un couple qui s’enlace, c’est beau. Une personne qui sourit à une autre, comme ça, pour rien, juste pour dire bonjour, c’est beau. La musique, quels que soient nos goûts en la matière, c’est beau. Un grand, un frère, un cousin qui tend la main à un petit pour l’aider à se relever, c’est beau. Un vol d’oiseaux, plein d’oiseaux qui traversent le ciel tous en même temps, c’est beau. Des enfants qui, même sans parler la même langue, arrivent à se comprendre, à jouer ensemble, c’est beau. Et ça, tout ça, c’est le monde.

Oui… Le monde, quoi qu’on en dise, est beau, j’y crois, et je continuerai à le dire.

Le monde est beau.