Publié dans Non classé

Pas si con(finé) qu’il en a l’air…

Il est bien connu que Anzac Day, c’est le dernier jour de beau temps de l’année. Hier (Samedi 25) n’a pas fait mentir le proverbe: il a fait un temps estival. Comme par ailleurs on sent que les choses ici se tirent tout doucement (2 à 3 nouveaux cas de virus par jour dans le Victoria, une quinzaine en Australie), on s’est dit que peut être que notre tour du pâté de maison quotidien pouvait se transformer en un tour du lac, oh, pas bien loin, à 15 km de la maison, le premier bout de nature en dehors de la ville.

On n’était pas les seuls à avoir eu cette idée…

C’est pas bien confiné, tout ça…

Moyennant quoi, tout le monde prend grand soin de respecter ses distances, on se sourit de loin, et chacun respecte scrupuleusement l’interdiction de pique-niquer : par cette belle journée d’automne toutes les tables sont vides et personne n’a amené ne serait-ce qu’une couverture pour s’asseoir et manger son sandwich face au lac.

Bon, voilà, sinon c’est pas la ballade la plus touristique du Victoria, mais c’est pas vilain…

Quant au prix de l’essence, il bat tous les records (78 c, ça fait 0.46 € / litre). C’est la première fois que je paye un plein en sans-contact….

PS- On apprend ce matin que le Queensland (c’est pas nous !) reouvre officiellement ses parcs nationaux à partir du week-end prochain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *