Publié dans Tourisme

Scones, eucalyptus et echidné

A la limite de l’agglomération de Melbourne, il y a un groupe de collines qui s’appelent Dandenong Hills. Elles sont couvertes de cette superbe forêt qu’on commence à connaitre, grands « mountain ash » et fougères arborescentes. Et il y a sans doute pas mal de bestioles qui y logent, mais c’est un peu trop fréquenté pour qu’on les voit bien !

Comme c’est juste à la limite de la ville, c’est la destination de ballade des Melbourniens. Et donc, entre les grands arbres on a des boutiques de trucs allant du kitsch au plutôt artisitique (pulls en alpaga, théières, tableaux, antiquités…), des fermes de fruits à cueillir soi même, un train à vapeur, et des salons de thés qui rivalisent de « old world charm », napperons en dentelle et « high tea » inclus.

Ah oui, et pour les lecteurs de Bony, le Mount Chalmers de « L’empreinte du Diable » (Devil’s steps) est en fait Mount Dandenong, à peine déguisé…

Et l’echidné ? Et bien, il vaquait à ses affaires (creuser la terre pour y trouver des fourmis, je pense) à côté du sentier, et s’est laissé complaisemment photographier pendant 1/4 heure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *